L’espace vide

Radio Paul Bert ouvre son antenne aux compagnies de théâtre en Aquitaine pour un échange autour des pratiques, du cheminement et des créations de chacune d’entre elles.

Emission proposée et animée par Véronique Reviron-Rey.

La Boîte à Jouer est un lieu atypique comme on les aime, où se produisent des compagnies régionales pas forcément connues, avec une programmation éclectique. Ce qui est remarquable et rare aujourd’hui c’est qu’un spectacle y reste à l’affiche 2 à 3 semaines…
Un lieu de création, un lieu de diffusion. L’éthique de la maison : la passion. Patience et confiance aussi. Et générosité, avant tout !

Invités :

– Laurent GUYOT, co-fondateur de la Boite à Jouer
– Estelle MARTINET, nouvelle co-directrice de la Boite à Jouer…

Invités : Malick Gaye, Christian Bena Toko, Jérémie Martin de la Compagnie Very Cheap Production (Bordeaux).

La compagnie Very Cheap Production a été créée début 2012. « Pour que le spectateur participe à la construction de la pièce ». Mais pas que…
Le cœur même du projet est de réussir à ouvrir le théâtre à des personnes qui ne se sentent pas concernée par la chose.

« La création est d’abord une pulsion de vie. C’est mettre sur un plateau quelque chose de vivant et qui donne envie aux spectateurs de sortir du théâtre et de vivre, d’être curieux et de se poser des questions. On arrête de vivre à partir du moment où l’on ne réfléchit plus, où l’on subit les choses, où l’on devient esclaves de la technologie. Le théâtre est un endroit de résistance et de vie. » Malick Gaye

Invités : Perrine Fifadji de la Compagnie Résonance (Bordeaux) ainsi que Kheira Mehalli, Norbert Sènou, Patrick Lavaud, Aurore Bunel et Carole Vergne

​De sa double expérience de chanteuse et danseuse Perrine Fifadji fait résonner la voix et le corps. Elle est comme elle le dit elle-même : « corpeuse ».
Aujourd’hui, impossible d’imaginer Perrine chantant figée devant son public. Son micro, elle le porte sur elle et il la suit dans le moindre geste de la danse qui épouse chaque syllabe de son chant. De là, émane l’envie insatiable de croiser sa pratique du chant et de la danse, du dialogue corps-voix, avec celles d’autres artistes.
Ainsi, en 2006, elle fonde la Compagnie Résonance-Edo­nou, qui deviendra en 2011 la Compagnie Résonance/Per­rine Fifadji. Elle créer alors « Awada Kpè Kpè », puis suivront « Pépé » (2011), « Biface » (2012), « La flamme » (2013) et « Une goutte d’eau », création prévue en 2016.

Invités : Véronique Bevilacqua et Patrick Bruneau de la compagnie Me De Luna (Bordeaux)

La Compagnie Me De Luna est née en janvier 2003 du désir de raconter des histoires avec ou sans les mots mais toujours avec le corps. Elle produit et diffuse des spectacles pour enfants et pour tous publics.
Au coeur de chaque projet, il y a la rencontre avec des artistes créateurs et interprètes qui va favoriser l’émergence d’un travail autour du processus de création. Cette aventure commune menée par un questionnement sur la différence des langages corporels et artistiques invite à une écriture spontanée du mouvement à la recherche du moment opportun.
Le corps dans ce processus impose sa nécessité de langage et naissent ainsi des formes spectaculaires éphémères ou permanentes.
La Compagnie Me De Luna a comme activités annexes des ateliers et des stages de sensibilisation et de formation autour du langage corporel (théâtre gestuel, danse, expression non verbale).

Invités : Sonia Millot et Vincent Nadal de la compagnie Les Lubies (Bordeaux)

Les Lubies sont une fantaisie théâtrale. Théâtre débridé et authentique.

Leurs créations s’emparent librement de l’objet, de l’image, du son, de la musique en live, du corps performatif, des œuvres du répertoire, de leurs propres écritures, des rencontres humaines.

Le temps de la représentation est un rendez-vous avec les spectateurs. Un moment fort où s’expriment la vivacité et la richesse du rapport entre le commun et le singulier, l’intime et la chose publique, le connu et l’inconnu.

OU QUE CE SOIT, TOUT PEUT SE JOUER, ON PEUT SE JOUER DE TOUT !

Invités : Carole Deborde et Oliver Borowski de la compagnie Théâtre Thump! (Bordeaux)

« Théâtre Thump » est né à Berlin en 2008 de l’amour interdit entre deux clowns: une petite grenouille (Carole Deborde) et un gros rosbif (Oliver Borowski). Pourchassés par les hordes teutonnes, ils ont trouvé asile à Bordeaux en 2009.
Leur « théâtre visuel » s’inspire de leurs aventures : absurdes, burlesques, poétiques et parfois tragiques. L’expérimentation artistique et l’échange avec des artistes de différents horizons sont leurs moteurs de création.
Leur « mission impossible » : créer des formes déformatées et originales en extérieur… et parfois en intérieur aussi…

Invités : Adeline Détée de la « Compagnie du Réfectoire » (Bordeaux) et Nolwen Gimenez pour sa participation à « Si j’étais grand »

Cela fait maintenant quinze ans que la compagnie s’est spécialisée dans le théâtre contemporain pour le jeune public. Afin de favoriser l’émergence de ce répertoire, la compagnie passe régulièrement des commandes de textes à des auteurs : Françoise Du Chaxel, Bernard Friot, Stéphane Jaubertie, Joël Jouanneau, Mike Kenny, Suzanne Lebeau, Sylvain Levey, Fabrice Melquiot, Jean-Marie Piemme, Françoise Pillet, Dominique Richard, Karin Serres.
Ces textes ont été publiés aux Editions Théâtrales Jeunesse ou aux Editions Milan.

Invités : Flore Audebeau, Jean-Christophe Robert et Jean-Charles Séosse de la Compagnie « L’art Hache Scène » (Bordeaux)

13 ans après sa création en 2003, l’Art Hache Scène, compagnie professionnelle, d’abord définie comme laboratoire d’expériences scéniques, a construit une ligne artistique et esthétique en fonction du constat de ses expériences passées. La scénographie et le rapport au public deviennent alors le fil rouge de la compagnie.
L’espace de jeu est considéré comme étant celui du rêve, que ce soit pour apaiser une certaine violence de la réalité, ou enchanter un possible devenir.