Le cri du canelé

Emission proposée et animée par Alix Eynaud de Fay

Témoignages au coeur de la ZAD de NDDL.

Dans cette deuxième émission du cri du canelé, je vous ai concocté un reportage sur l’atelier « manger bio et pas cher: mode d’emploi » animé par l’association l’assiette en transition à la maison de la nature et de l’environnement.

« L’assiette en transition » est une association membre de « Bordeaux en transition » créée suite à l’édition Bordelaise du festival itinérant Alternatiba. Le festival avait posé ses valises à Bordeaux en 2014 pour inciter la belle endormie à prendre conscience du changement climatique tout en stimulant les solutions locales aux enjeux environnementaux.
Ce mouvement de la transition made in bordeaux appelé « bordeaux en transition » a vu naître différents groupes de travail (cosmétiques, compostage, énergie agriculture urbaine, contes écolo, recherche du bonheur, l’alimentation) ayant pour objectif de promouvoir la transition écologique localement.
L’assiette en transition est un groupe de citoyens qui a décidé de s’unir dans le but de travailler sur l’alimentation afin de sensibiliser la population à cuisiner des produits locaux, de saison, et moins de viande.

Résumé de l’atelier :

Les débats mouvants mouvementés sur le Bio et le manger local illustrent bien la méfiance de notre génération vis à vis des produits issus de l’agriculture conventionnelle et l’importance grandissante à connaître la provenance de ce que nous consommons.
Malgré les idées reçues, le budget consacré à l’alimentation n’a fait que diminuer ces 50 dernières années.
Notre argent tombe désormais plus dans les pommes de la technologie que dans les poches de nos maraîchers.
Même si le titre de l’atelier est racoleur, son objectif est de faire prendre conscience qu’il n’y a pas UNE solution miracle ni UN modèle de consommation universel.
Les solutions et les routes qui mènent vers la transition alimentaire sont multiples et dépendent de choix personnels (tels que l’engagement écologique, les moyens financiers et le temps dont nous disposons pour l’alimentation, mais aussi l’importance que nous accordons au bien être des agriculteurs).
L’atelier ne cherche pas à vendre un modèle de consommation unique mais nous incite à nous poser les bonnes questions, à réfléchir sur le lien humain et nutritionnel que nous souhaitons entretenir avec ce que nous mangeons.

Un comparateur de prix et de provenance citoyen participatif :

Les membres de l’assiette présenteront leur nouveau projet/outil qui devrait nous être utile pour mieux consommer et faire des économies.

Il s’agit de mutualiser nos forces pour relever le prix et la provenance de produits de consommation courante issus de l’agriculture biologique (ou en conversion) le but étant de consommer moins cher, mais aussi de mieux savoir d’où vient notre alimentation.
Le relevé des prix s’effectuera d’abord via une base de donnée puis grâce à une application.

Pour en savoir plus sur cet outil collectif et participatif, n’hésitez pas à cliquer sur les liens suivants dans les semaines à venir (le temps du lancement officiel):

www.bordeaux-transition.org/a-bordeaux/cuisine-en-transition
www.facebook.com/Bordeauxentransition/

Merci aux bénévoles: Eric, Marion et Julie pour avoir animé cet atelier!
Merci aux étudiants de SUP AGRO Bordeaux pour la création de l’atelier sur les distributeurs.
Merci aux participants !

PLAYLIST :

– The Mothers of Invention: « Call any vegetable »
– Chanson plus bifluorée: « Label Bio »
– Dead Prez: « Be healthy »
– Boris Vian: « La complainte du progrès »
– Lofofora: « Histoire naturelle »
– Infecticide: « les animaux sauvages »
– Lead Belly: « Diggin’ My Potatoes »
– Rockin’Squat: « Bon appétit ».
– Mireille: « Ce petit chemin »
– Salut c’est cool: « Copain de soupe »
– Frédéric Fromet: « C’est du bio!  »
– Macka B: « Cucumber »
– Eivør Pálsdóttir: Trøllabundin
– Björk: Nattura »

La première du Cri du Canelé vous embarque sur la péniche le Marco Polo pour vous faire partager les récits de voyages des speakers de l’association TOS (Traveler On Stage). En ce mois de Janvier pluvieux, cette émission est idéale pour déconnecter, réveiller tes envies d’ailleurs et laisser ton esprit partir à l’autre bout du monde !

Vous découvrirez les récits de voyage :

De Manue : À l’étroit dans l’immensité

Pendant 1 an, Manue a arpenté l’immensité de la Nouvelle-Zélande à deux : entre grands espaces et proximité permanente, elle a découvert l’importance de la liberté. S’écouter et prendre soin de soi, mais aussi des autres !

Ricardo : 20 millions de pas

6500 km à pied, 820 couchers de soleil, 2460 litres d’eau engloutis : il y a 2 ans et demi, Ricardo quittait Bruxelles et sa « vie d’avant » pour marcher. Juste marcher et prendre le temps de vivre. Il nous raconte !

Alban : Friluftsliv – La vie au grand air

Ça veut dire quoi « vivre avec la nature » ? Pendant ses 2 années en Norvège, Alban a voulu profiter du grand air. Il a alors réalisé à quel point on dédaigne la nature dans nos vies quotidiennes… On le suit !

Jennifer : L’autre voyage

Après 3 ans passés à Instanbul, Jennifer rentre sur un coup de tête à Bordeaux. Ce « voyage retour » se révèle difficile, jusqu’au déclic qui lui fait prendre conscience de la chance qu’elle a de vivre ici !

www.bordeaux.traveleronstage.com/

Le canelé n’est pas chauvin, il vous a aussi concocté une playlist spéciale voyage pour vous emmener avec lui aux quatre coins du globe.